TOKYO – 25 juillet 2018

L’information vient directement du ministre de l’économie. D’ici 2050, le gouvernement japonais prévoie de passer tous les véhicules particuliers à l’ère de l’électrique. Evidemment, cette consigne ne concerne que les voitures et véhicules légers neufs, qu’ils soient hybrides ou non.

Les grandes marques automobiles japonaises s’impliquent

Afin de rendre ce projet viable dans les temps, plusieurs grandes firmes de construction automobile ont décidé de s’associer afin de créer une entité industrielle dans le but d’acheter les ressources nécessaires pour fabriquer des batteries électriques en masse. Ces groupes comprennent entre autre Toyota et Nissan. Une vision collective basée sur l’évolution, le partage ainsi que sur l’idée de rendre les véhicules particuliers moins polluants.

En effet, il s’agit d’une association destinée à reprendre une certaine part de marché sur le cobalt, ressource rare et actuellement sécurisée par la Chine. Après les nouvelles réglementations d’émissions accordées par le gouvernement mondial, il devient aujourd’hui nécessaire de développer cette source d’énergie qu’est l’électricité.

L’objectif final de cette manœuvre serait de réduire les émissions de gaz à effet de serre des véhicules particuliers de 90%.