TOKYO – 03 aout 2018

Le bilan du mois de juillet est tombé ce mercredi. La vague de chaleur particulièrement difficile de ces trois dernières semaines a fait 96 victimes, et cela, rien qu’à Tokyo. En effet, ce chiffre se trouve être près de 4 fois supérieur à celui de l’année dernière.

Une vague de chaleur insoutenable

En juillet dernier, le bilan avait été estimé à 25 morts. Cette année,  la chaleur meurtrière est beaucoup plus intense, surtout pour les personnes âgées de plus de 60 ans, qui représentent plus de 85% des victimes.

Ce lundi, la vague de chaleur a atteint la température record de 41,1 degrés à Kumagaya,  dans la préfecture de Saitama. Selon les chiffres officiels, ce sont plus de 57 000 personnes à travers l’ensemble du Japon qui ont été amenées à l’hôpital entre mai et juillet, dont 125 décédés.

Le service d’incendie de Tokyo conseil de rester hydraté et d’utiliser les climatiseurs de façon appropriée. En effet, la chaleur estivale est toujours présente.