TOKYO – 04 septembre 2018

C’est après 5 mois d’évaluations psychiatriques dans un centre spécialisé qu’un tueur en série présumé a été placé en garde à vue à Tokyo. En effet, celui-ci aurait avoué les meurtres de 9 femmes.

Cette affaire, qui a été relatée par l’ensemble des médias du Japon, a choqué de par sa cruauté inexpliquée. Ce n’est que la semaine prochaine que l’homme sera accusé pour ses crimes (meurtre, séquestration…). En effet, en Avril dernier, le bureau du procureur avait demandé à ce que l’homme soit placé dans un institut en vue de subir une évaluation psychiatrique destinée à déterminer son degré de responsabilité. Suite aux différentes analyses, plusieurs professionnels liés à l’affaire affirment que les crimes étaient bel et bien prémédités et que l’accusé ne souffrait d’aucune anomalie psychologique.

Takahiro Shiraishi a été transféré au poste de police de Takao depuis le siège du département de police métropolitain de Tokyo. Il a été arrêté en octobre dernier pour le meurtre de plusieurs jeunes femmes qu’il contactait directement via les réseaux sociaux sur internet. En effet, des restes humains auraient été retrouvés dans son appartement, dans la ville de Zama (préfecture de Kanagawa), près de Tokyo.