tsukuyomi

tsukuyomi

Tsukuyomi (月読), encore appelé Tsukiyomi, Tsukuyomi-no-Mikoto, Tsukutsumi-no-Mikoto ou encore Tsukuyomi-Otoko, est le dieu de la lune dans la religion shintoïque. Dans la mythologie Japonaise, il est le frère de Susanoo, le dieu des tempêtes, ainsi que d’Amaterasu, la déesse du soleil. Généralement considéré comme un mâle, certaines religions disent de lui qu’il serait en réalité une entité femelle.

Tsukuyomi, divinité lunaire

La légende de Tsukuyomi

Tsukuyomi, Kami de la lune, du temps qui passe et de la nuit, est né à partir de l’œil droit d’Izanagi lorsque celui-ci se purifiait après son voyage dans le royaume des morts. Il est le second des trois enfants divins d’Izanagi.

A l’origine, Tsukuyomi, très bel homme, vivait avec sa sœur Amaterasu au Takama-ga-hara, royaume des cieux. Sa fonction en tant que divinité est d’assurer la pérennité des récoltes en agissant sur le cours du temps. Il est en effet capable d’accélérer, de ralentir ou de figer les saisons afin d’offrir abondance et harmonie lors des récoltes. De plus, il peut interagir avec la lune et illuminer les cieux dans l’obscurité.

Cependant, Tsukuyomi fut chassé du domaine de sa sœur lorsque, dans un accès de rage, il tua Uke Mochi, déesse de na nourriture. Il fut envoyé en ambassadeur par Amaterasu et se fit servir un repas issu de la bouche, du nez et de l’anus d’Uke Mochi, chose qu’il ne supporta pas. Sa sœur ne voulut plus jamais le revoir, expliquant ainsi que chaque jour, la nuit succède au jour.

Tsukuyomi est un dieu bienveillant et admiratif envers le peuple terrestre. Il est respectueux de la vie et soucieux de l’environnement, c’est pourquoi il accorde facilement son aide aux personnes ayant un lien privilégié avec le cycle de la nature. Le plus souvent, il se manifeste en faisant apparaître les contours de son visage à travers le reflet d’un miroir.