TOKYO – 23 juillet 2018

Lors du grand tremblement de terre d’avril 2016, c’est près de 30% de la bâtisse du château de Kumamoto qui a été endommagée, voir entièrement effondrée. En effet, ce n’est pas loin de 100 000 blocs de pierre qui furent alors brisés. Cependant, le château de Kumamoto va enfin pouvoir trôner à nouveau. En effet, les travaux de reconstruction ont débuté cette semaine dans la ville du sud-ouest du Japon.

La reconstruction du château de Kumamoto

En effet, les premiers clichés de la reconstruction ont pu être capturés ce lundi par l’ensemble des médias du pays. Les premiers travaux concernent ainsi le mur nord de l’une des tours. Afin de pouvoir empiler les pierres (d’environ 500 kg chacune) de façon précise et sans causer de dégâts, les artisans se servent d’une grue (capable de soulever une dizaine de blocs par jour).

Selon les premières estimations effectuées, les travaux de rénovation concernant les murs de la tour principale ne devraient pas se terminer avant la fin du mois de décembre. Le donjon, quant à lui, ne sera pas terminé avant l’année 2021. Cependant, il faudra prendre son mal en patience pour pouvoir à nouveau admirer le château dans toute sa splendeur, car la rénovation complète de celui-ci devrait demander 20 ans de travail.

Une journée qui restera dans les mémoires pour les habitants de la ville de Kumamoto, qui espèrent un travail rapide et régulier.