TOKYO – 19 août 2018

Alors que le Japon se prépare actuellement à accueillir la Coupe du monde de rugby de 2019, un tout nouveau stade vient tout juste d’être officiellement inauguré. Celui-ci, situé à Kamaishi dans la préfecture d’Iwate, représente le symbole de la reconstruction de la ville après le gigantesque tsunami de 2011.

C’est ce dimanche 19 août que le stade a été inauguré, en présence du maire de la ville de Kamaishi, Takenori Noda. La cérémonie rendant également hommage aux événements de 2011 a permis de montrer le parcours réalisé depuis la catastrophe. En effet, le maire a prononcé un discours destiné à remercier le pays tout entier pour le soutien sans faille dont la ville a pu bénéficier durant plus de 6 ans.

Le stade, d’une valeur d’environ 35 millions d’euros et d’une capacité de 6 000 places (+10 000 pour le mondial), représente la gratitude de la ville envers le Japon et l’espoir de pouvoir enfin oublier l’incident.