TOKYO – 10 aout 2018

Ce jeudi, la ville de Nagasaki a célébré le 73e anniversaire du bombardement nucléaire de la seconde guerre mondiale par les Etats-Unis d’Amérique. Cet événement a également été l’occasion d’inciter le Japon à mener des efforts pour prôner un monde sans armement nucléaire.

En effet, le maire Tomihisa Taue a publiquement demandé au gouvernement Japonais de soutenir un traité international visant à interdire les armes nucléaires : “Je demande par la présente que le gouvernement du Japon, seul pays à avoir souffert de l’emploi d’armes nucléaires en temps de guerre, appuie le Traité interdisant les armes nucléaires et remplisse son obligation morale de mener le monde vers la dénucléarisation”. Evidemment, cette annonce concerne aussi bien le gouvernement Japonais que l’ensemble des dirigeants mondiaux.

Un moment de silence a été effectué à 11h02, à l’heure même où la bombe atomique est tombée sur la ville le 9 août 1945, dans les derniers jours de la seconde guerre mondiale. La bombe, qui a fait suite à celle larguée sur Hiroshima trois jours auparavant, a tué plus de  74 000 personnes.