manga kissa

manga kissa

Manga Kissa

Après plusieurs semaines passées au Japon, j’ai voulu essayer de vivre l’expérience d’un Manga Kissa pendant une nuit.

Le Manga Kissa, ou manga café (漫画喫茶) est, à la base, un salon de thé ou il est possible de lire des mangas. La particularité de l’endroit réside dans le fait que des milliers de mangas sont proposés à une lecture en libre-service. Le terme originel reprenant la notion de salon de thé, ou kissaten (喫茶店), l’expression « manga café » a été adaptée par rapport aux cybercafés.

Qu’est-ce qu’un Manga Kissa ?

Au Japon, internet et plus particulièrement l’informatique, occupe une place importante dans la société. De ce fait, les cybercafés se sont très vite multipliés dans l’ensemble du pays, offrant des services de connexion à l’heure dans des cabines privées et isolées.

Le Manga Kissa, de façon générale, est un mixe entre un café (ou salon de thé) et une librairie. Avec le temps, le Manga Kissa a évolué pour s’adapter aux Cybercafés, offrants beaucoup plus de services. Même s’il n’y a aucune restriction quant à la lecture sur place, il faut généralement payer à l’heure le temps passé dans le café. C’est un endroit calme, parfait pour se couper du monde et se relaxe hors de la frénésie de la ville le temps de quelques heures.

Demandant, la plupart du temps, une inscription sur registre, le manga kissa se paye d’avance et vous permet ainsi de profiter à volonté de l’ensemble des produits (ordinateurs, mangas, rafraichissements, snacks…) proposés. Vous vous trouverez ainsi rapidement dans un box privatif, équipé d’un ordinateur avec connexion internet, d’un fauteuil généralement confortable, ainsi que de plusieurs équipements supplémentaires tels qu’une imprimante, un casque audio, une télévision, un lecteur DVD, une console de jeux… Et bien entendu, les murs extérieurs à votre cabine sont, la plupart du temps, tapissés de mangas par milliers. Il ne vous restera plus qu’à faire votre/vos choix et de profiter que quelques heures de détente dans votre fauteuil (cependant, évidemment, tous les mangas à dispositions sont en Japonais).

Un Manga Kissa pour la nuit

Une des particularités qui fait la popularité du Manga Kissa est le fait qu’il soit généralement ouvert 24h/24, 7j/7. Avec des tarifs particulièrement bas (entre 100 et 400 yens de l’heure), un confort acceptable, des boissons et snacks à volonté et même des douches, le Manga Kissa est très vite devenu un concurrent important des hôtels. Cependant, et ce malgré les avantages de l’espace, le Manga Café reste une solution « de secours » pour se loger au Japon. C’est un très bon endroit où dormir après une grosse soirée, ou après avoir raté le dernier train de nuit, mais il est évident que vous ne retrouverez pas le confort d’un lit (couvertures et oreillers sont tout de même disponibles, avec possibilité d’acheter des rasoirs/brosses à dents jetables).

Ce rôle d’hôtel qu’offre le Manga Kissa a cependant vu arriver une nouvelle génération de personnes, les résidents permanents. En effet, et ce pour diverses raisons (manque d’argent, chômage, travailleurs journaliers, asociaux, faible présence au foyer…) plusieurs milliers de personnes se sont mises à vivre de façon régulière dans des Manga Café. Cela peut durer quelques semaines comme plusieurs années, ce phénomène étant à ce jour de plus en plus commun.

Mon expérience dans un Manga Kissa

J’ai décidé de tenter l’expérience au moins une fois, et pour cela, je me suis rendu dans un Manga Kissa proche de la station de métro de Shinjuku. Me présentant à 23h, il m’a suffi de présenter mon Alien Card, de m’inscrire sur le registre et de payer les 1400 Yens de la formule de nuit (sortie à 8h du matin). Cet établissement étant généralement très prisé, j’ai eu de la chance de trouver une place (Shinjuku étant un quartier très animé la nuit). Mon box, non cloisonné jusqu’au plafond, comprenait un fauteuil en cuir, un ordinateur, une télévision à écran plat avec console de jeux et lecteur de dvd. Voulant vivre l’expérience comme il se doit, j’ai donc passé plus de 3 heures à profiter des snacks, boissons et glaces à volonté tout en lisant quelques mangas d’Hajime No Ippo. Pour la nuit, futon et oreiller sont disponibles, j’ai donc profité d’un confort largement suffisant pour 5 heures de sommeil et je me suis réveillé en parfaite forme.

Le Manga Kissa, même s’il ne peut remplacer une chambre d’hôtel, est un endroit agréable, calme et relaxant. Parfait pour y passer quelques heures à lire ou à surfer sur internet, ils sont particulièrement pratiques et confortables pour y passer une ou deux nuits. L’expérience est à essayer au moins une fois et correspond à tous types de budgets !