TOKYO – 25 novembre 2018

La cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Tokyo aura lieu dans exactement 20 mois. En ce sens, et afin d’assurer la bonne avancée des préparatifs, le président du Comité international olympique, Thomas Bach, s’est rendu au sein de la préfecture de Fukushima, lieu où auront lieu les premières épreuves (softball ainsi que baseball).

En effet, la préfecture de Fukushima a subit, en 2011, un séisme, un tsunami ainsi qu’un incident nucléaire. La région, alors profondément dévastée, se reconstruit de jour en jour. Bach et Shinzo Abe, premier ministre du pays, se sont rendus sur les lieux afin de contempler le travail fourni jusqu’ici. Pour Abe, les Jeux sont l’occasion de monter au monde entier que le Japon s’est parfaitement rétabli de la catastrophe.

Durant le séjour, le président du Comité international olympique en a profité pour annoncer qu’il souhaitait bénéficier d’une coopération étroite avec les autorités japonais afin de garantir des Jeux sans dopage. En effet, et cela, depuis le bannissement de la Russie des Jeux d’hiver 2018 par l’Agence mondiale antidopage, le Comité olympique se trouve être sous une constante pression.