TOKYO – 24 septembre 2018

Ce dimanche, le Premier ministre Shinzo Abe s’est rendu à New-York pour une durée de 5 jours. Un séjour dont l’enjeu principal est d’appeler au maintien des différentes sanctions américaines destinées à dénucléariser la Corée de Nord.

En effet, Shinzo Abe prononcera un discours ce mardi devant les Nations Unies afin de discuter des mesures à prendre à l’encontre de la Corée du Nord, mais également pour évoquer la croissance d’un commerce plus libre et réglementé entre les différents pays. Durant son séjour, le Premier ministre doit également rencontrer le président sud-coréen Moon Jae-in, le secrétaire général américain Antonio Guterres ainsi que le président turc Recep Tayyip Erdogan.

Même si les négociations concernant la Corée du Nord devraient bien se passer  puisqu’un accord commun a déjà été pris entre les Etats Unis et la Corée (Kim s’est en effet engagé à démanteler son principal complexe nucléaire si les États-Unis prenaient des mesures similaires), les échanges commerciaux, quant à eux, restent encore incertains. En effet, la question d’établir un marché bilatéral équitable et équilibré sera posée ce mercredi durant le sommet (la menace de tarifs américains élevés sur les importations de voitures reste préoccupante pour le Japon).

Les sujets abordés tout au long de la semaine sont nombreux et variés. Les réponses devraient ainsi commencer à nous parvenir dès jeudi.