TOKYO – 16 octobre 2018

Ce matin, la police de la ville de Kanazawa, située dans la préfecture d’Ishikawa, a arrêté trois hommes soupçonnés d’avoir tué une jeune femme de 30 ans et d’avoir enterré son corps dans les montagnes voisines.

En effet, le corps d’Akino Kita, une gérante de bar locale que les trois individus connaissaient très bien, a été retrouvé, dimanche, dans une forêt située au cœur d’une montagne, à Noto. Selon la police, elle serait décédée des suites de coups et d’étranglements de la part des trois hommes, Mitsuharu Okamoto (44 ans – Osaka), Tsubasa Endo (28 ans – Osaka) et Yuki Sato (27 ans – Kanazawa).

D’après les caméras de surveillance, qui ont permis de retrouver les coupables, les faits se seraient produits le 9 octobre aux alentours de 4 heures du matin.

La police a déclaré que les trois hommes avaient initialement été accusés d’avoir abandonné un corps, mais que l’accusation se serait rapidement transformée en meurtre avec préméditation. La cause du meurtre serait un différent d’argent entre les hommes et la jeune femme.