kanamara matsuri

kanamara matsuri

Kanamara Matsuri, festival à Kawasaki

Le Kanamara Matsuri (かなまら祭り), ou festival du pénis de fer, est la célébration de la fertilité dans la culture Shinto. Le festival a lieu chaque année, le premier dimanche du mois d’avril, au sanctuaire de Kanayama de la ville de Kawasaki, près de Tokyo.

Histoire du Kanamara Matsuri

La légende voudrait qu’un démon aux dents pointures et aiguisées vivait à l’intérieur du vagin d’une femme, mordant ainsi le pénis de son homme lors de leur nuit de noces. Demandant alors de l’aide au forgeron du village, celui-ci fabriqua un phallus en acier, qui cassa les dents du démon. Depuis ce jour, l’objet devint une relique sainte aux yeux de la religion Shinto.

Une autre histoire, plus simple et réaliste, voudrait que de nombreuses jeunes femmes (notamment des prostituées) viennent prier au sanctuaire de Kanayama pour que les dieux leur offre leur protection contre les maladies vénériennes sexuellement transmissibles (cependant, le sanctuaire sert également de lieu de prière opur les affaires, la famille ou encore le mariage). C’est cet aspect de prévention et de sensibilisation contre les MST, ainsi que pour célébrer la fertilité, que le festival est de nos jours célébré.

La coutume veut que l’on parle de phallus, et non de pénis, le terme étant plus symbolique du rituel Shinto.

Célébration du Kanamara Matsuri

Depuis ces dernières années, le Kanamara Matsuri a gagné en popularité, et ce particulièrement aux yeux des étrangers, qui aiment s’y rendre pour observer les objets phalliques géants (il y aurait en effet autant d’étrangers que de Japonais au festival).

Le festival commence dès le matin du premier dimanche d’avril, au sanctuaire Kanayam, ou il est possible d’admirer « Elizabeth », un mikoshi (petit temple mobile en bois) rose en forme de pénis. A midi, Elizabeth défile dans les rues de Kawasaki, entourée par de nombreux autres objets et chars de forme phalliques, qui sont généralement portés à bout de bras.

Le festival est également une bonne occasion de s’amuser, seul ou avec des amis. En effet, il est possible de vagabonder dans les rues tout en dégustant de nombreux petits encas en forme de pénis ou de vagins, comme des glaces ou encore des saucisses.

Le Kanamara Matsuri est également une occasion pour collecter des fonds pour la lutte contre le sida.