kaiten zushiKaiten Zushi

Le Kaiten Zushi, ou « sushi tournant » (回転寿司), est un type de restaurant Japonais ou les sushis et autres aliments sont présentés et servis via un système de tapis roulant en libre-service et à portée de toutes les tables.

Origine du Kaiten Zushi

Avant la seconde guerre mondiale, le sushi était un produit de restauration rapide, servit dans des stands ambulants. Cependant, après la guerre, la vente de produits crus fut interdite à ces stands et uniquement limitée aux vrais restaurants. Depuis cette époque, le sushi s’est vu devenir un produit de luxe, uniquement servi par des chefs expérimentés.

C’est en 1958, à Osaka, que le premier Kaiten Zushi est mis en place. Un effet, afin de facilité le travail de ses employés et limiter les déplacements en salle, le patron fit installer des tapis roulants destinés à servir les clients. Il possédera l’exclusivité de ce moyen de service jusqu’en 1978, lui permettant ainsi, grâce à son originalité et à sa popularité, de développer plus de 200 restaurants à travers le pays.

Par la suite, l’idée fut reprise par de nombreux restaurants et par de nombreuses chaînes. Aujourd’hui, les Kaiten Zushi sont présents partout au Japon (jusqu’à plusieurs dizaines dans certaines grandes villes), et commencent à se développer à travers le monde (la Kaiten Zushi a d’ailleurs largement contribué à la grande popularité du sushi au Japon).

Principe du Kaiten Zushi

Les Kaiten Zushi ont généralement une structure proche d’un restaurant à ramen ou d’un Izakaya. La plupart du temps, il s’agit d’un long bar devant lequel défilent les sushis sur tapis roulant. Devant vous, les baguettes, épices et autres ustensiles sont déjà à votre disposition.

Il existe généralement deux types de Kaiten Zushi :

  • Les sushis sont commandés via une tablette ou un écran, puis arrivent directement à votre table via le tapis roulant. Les sushi étant préparés à la chaîne, le service se trouvera être très rapide.
  • Les sushis défilent selon le schéma d’une boucle infinie devant vous, il ne vous reste qu’à attraper ceux que vous voulez. La note sera alors définie à la fin de votre repas, en fonction du nombre et du type d’assiettes sur votre table. En effet, chaque couleur d’assiette correspond à un prix définit, pouvant varier de 100 à 500 yens selon le type de poisson.

Au Japon, les prix dans les Kaiten Zushi sont particulièrement abordables, étant généralement bien en dessous de ceux pratiqués dans de vrais restaurants. Ici, il s’agit plus de restauration rapide, les produits étant préparés à la chaîne, la qualité peut parfois s’en ressentir. Malgré cela, la qualité est tout à fait correcte et les choix en matières de sushi et de poissons sont nombreux, il y en aura donc pour tous les goûts.

Quelques spécificités des Kaiten Zushi :

  • Libre-service, avec possibilité de commander des sushis précis si ceux-là ne sont pas présents sur le tapis roulant.
  • Les prix sont définis par la couleur des assiettes (ou sur écran tactile). Il faut donc veiller à conserver ces assiettes sur la table.
  • Dans des salles de restaurants plus traditionnelles, le tapis roulant passe par chacune des tables et s’arrête selon votre commande.
  • Beaucoup de Kaiten Zushi se trouvent être personnalisés, selon un tème précis ou simplement en reprenant un système de train ou de Shinkansen pour servir les sushis.
  • Comme souvent au Japon, la boisson (généralement du thé), est à volonté.

Les Kaiten Zushi représentent un moyen simple et rapide pour déguster des sushis, seul ou avec des amis. Cependant, n’oubliez pas qu’il s’agit plus d’un genre de fast-food spécialisé dans le sushi, il ne faudra donc pas s’attendre aux sushis de qualité parfaite et préparés de façon traditionnelle par des mains expertes. Malgré cela, les Kaiten Zushi, de par leur faible coût, conviendront à toutes les bourses !