TOKYO – 30 juillet 2018

Ce dimanche, après être passé par de nombreuses préfectures de Honshu, le Typhon Jongdari a survolé l’ouest de l’île de Kyushu. En plus de fortes chaleurs dans la préfecture de Hokuriku, celui-ci aurait fait au moins 24 blessés officiels.

Les fortes pluies auraient débuté dimanche, dans la préfecture de Mie, causant des hausses de températures pouvant atteindre les 40 degrés. Malgré les 24 blessés identifiés (généralement par des chutes d’objets), aucun décès n’a été signalé.

Cependant, c’est dans sa trajectoire inhabituelle qu’il est venu se loger à l’ouest, passant par les zones sinistrées et endommagées par les inondations et glissements de terrain au début du mois. Les autorités locales ayant pris les dispositions nécessaires, aucune victime n’a été enregistrée.

Côté transports, certaines compagnies aériennes comme Japan Airlines et All Nippon Airways ont simplement annulé certains vols entre Tokyo et l’ouest du pays afin de ne pas prendre de risques inutiles. De plus, certains véhiculent furent bloqués par les hautes vaguent recouvrant les routes proches de l’océan.

La trajectoire inhabituelle du Typhon Jongdari a incité le Premier ministre Shinzo Abe à mettre en garde l’ensemble de la population contre la tempête du week-end. Bien sûr, ce message s’adressant tout particulièrement aux personnes touchées par les inondations massives dans l’ouest du Japon qui ont tué 224 personnes et détruit des dizaines de milliers de maisons quelques semaines plus tôt.  En 24 heures, c’est jusqu’à 200 mm de pluie qui sont tombés dans certaines régions de l’ouest et du sud du Japon.