hanami tokyo

Tradition du Hanami

Le Hanami (花見, « regarder les fleurs »), est une tradition Japonaise qui consiste à contempler la beauté des Sakura (cerisiers en fleurs) lors de leur floraison annuelle. Cette tradition a lieu chaque année entre fin mars et début avril et ce, dans l’ensemble du pays.

La période du Hanami remonte à plusieurs siècles, dans les années 710, et serait une tradition empruntée à la Chine. A cette époque, seule l’élite de la société était en droit de pratiquer cette coutume qui rendait hommage à la nouvelle saison du riz ainsi qu’aux Dieux vivants à l’intérieur des arbres. La cérémonie débutait par une offrande pour finir avec du saké. Ce n’est que plus tard, sous l’empereur Saga, que la tradition s’est transformée en fête célébrant la beauté éphémère des cerisiers, rapidement devenu symboles du haïku.

La coutume du Hanami au printemps s’apparente à celle du Kōyō en automne (saison ou les feuilles changent de couleur et arborent une pigmentation jaune, orange ou rouge). De nos jours, et ce contrairement à l’époque où cette célébration était plus représentée comme un rituel, il est de coutume de profiter de la floraison pour pique-niquer, boire et s’amuser entre amis ou en famille en s’installant sous les cerisiers aux pétales tombantes.

Il existe une seconde forme de Hanami, appelée Ume. Le principe reste le même, à la différence qu’Ume concerne les abricotiers (période précédant les cerisiers) et les pêchers (période succédant les cerisiers). La période de l’Ume est généralement plus appréciée par les personnes âgées, les jeunes préférant se retrouver sous les cerisiers en fleurs.

Hanami à Tokyo : Où et Quand ?

La saison des cerisiers, qui démarre à Okinawa pour terminer à Hokkaido, mets environ un mois à proliférer à travers l’ensemble du pays. A Tokyo, la période la saison dure environ 2 semaines entre fin mars et début avril. Aujourd’hui, il est très facile de savoir exactement à quel moment aller observer les Sakura. En effet, durant toute la période de Hanami, les bulletins météo tiennent informé du pourcentage de floraison en fonction de la région, et ce de façon journalière, c’est le Sakurazensen (桜前線). De ce fait, il reste relativement facile de s’organiser en fonction du temps pour avoir la chance de capturer les plus belles photographies possibles ou tout simplement de profiter d’un pique-nique en famille. La période la plus appréciée reste cependant le pic de floraison, ou mankai (開花), qui représente le jour le plus opportun.

Au Japon, il existe plusieurs centaines de variétés différentes de Sakura. Même si certains peuvent être quasiment identiques, leur couleur peut varier entre le jaune, l’orange, le rose, le violet ou encore le blanc, offrant parfois une multitude de couleurs rassemblées au même endroit. Le Sakura le plus courant et le plus populaire reste le Somei Yoshino, dont les pétales blanches se trouvent être teintées d’un rose pâle particulièrement magnifique.

Dans la capitale nippone, la saison des cerisiers en fleurs est célébrée dans tous les parcs, même si les plus fameux restent les plus bondés. Ainsi, les endroits attirants le plus de monde restent le parc Ueno, le parc Yoyogi ainsi que le Shinjuku Gyoen. Le Hanami représente l’une des périodes les plus attendues, non seulement par les Japonais mais également par les touristes qui souhaitent profiter de la vue et d’un climat parfait, il faut donc prévoir un minimum d’organisation afin de trouver un bon spot.

A Tokyo, le Hanami s’étend en moyenne entre le 28 mars et le 8 avril, avec un pic de floraison le 5 avril. Cependant, il est courant que ces dates se trouvent être changées en fonction du déroulement de la saison. Voici une liste des endroits à visiter pour observer les cerisiers à Tokyo :

  • Shinjuku Gyoen (entrée à 200 yen, il est interdit de consommer de l’alcool à l’intérieur du parc).
  • Parc Ueno (généralement le plus populaire, il est donc conseillé de venir s’y installer très tôt le matin).
  • Parc Yoyogi
  • Chidorigafuchi (populaire principalement de nuit, les sakura sont éclairés par des spots lumineux se reflétant sur l’eau du fleuve sur lequel il est possible de faire un tour en barque).
  • Cimetière Yanaka (même s’il vous sera impossible de prendre place et de vous installer, ce spot est relativement calme et vous permettra de capturer de somptueuses images).

Si le Japon se trouve être votre prochaine destination, alors je vous conseille fortement cette saison qui est (avec la saison du koyo), la plus belle de l’année. Un moment idéal pour profiter du pays du soleil levant. Si votre séjour le permet, prévoyez plus large que les dates officielles afin d’être certain de ne rien manquer du spectacle. De plus, si vos moyens le permettent, n’hésitez pas à voyager à travers le pays pour observer le rythme de floraison des différentes régions.