démographie au japon

Démographie au Japon

La démographie au Japon est l’un des facteurs actuels les plus importants pour le développement de la société Japonaise. En effet, et ce depuis plusieurs années maintenant, le Japon voit sa population diminuer en fonction du temps. Avec l’espérance de vie la plus haute du monde, la Japon possède l’un des taux de natalité les plus bas, ce qui inquiète la société et le gouvernement du pays.

Evolution de la population du Japon

Population Japonaise

 

La démographie au Japon recense plusieurs chiffres inquiétants pour le développement du pays. En effet, selon des études, plus de 40% de la population âgée de 18 à 35 ans seraient encore vierges, et près de 70% de cette même tranche d’âge (concernant les personnes non mariées) seraient célibataires.

A ce jour, avec une population vieillissante, le Japon fait face à un défi démographique. En effet, et ce malgré plusieurs moyens mis en place par le gouvernement pour inciter au mariage et aux naissances, la situation du pays semble stagner (voir même se détériore) avec un taux de natalité toujours aussi faible d’années en années. Des projets gouvernementaux devraient être mis en place dans le but d’augmenter le nombre d’enfants par femme de 1.4 à 1.8 avant 2025.

Le Japon possède une densité de population élevée, avec 340 habitant/km². Plus de 50% de la population vivrait sur 2% du pays seulement, plus de 90% vivant en zones urbaines. C’est depuis 2005 que la population du Japon a réellement commencé à diminuer. En effet, en 2013 la population a baissé de plus de 240.000 personnes et la population ne cesse de vieillir (plus de 23% de la population aurait plus de 65 ans).

Selon certaines études, la population du Japon pourrait descendre en dessous des 100 millions d’ici 2048.

Natalité du Japon

 

A ce jour, le Japon possède l’un des taux de natalité les plus bas au monde. En effet, les femmes Japonaises ont en moyenne 1,4 enfant seulement. Ce faible taux de naissance justifie la très grande part de personnes âgées dans la population Japonaise (en 2007, plus de 11 millions des Japonais avaient plus de 75 ans). Ce fort taux de personnes âgées posant des problèmes économiques liés aux retraites, l’âge de départ s’est vu augmenté de 5 ans pour passer à 65 ans. A ce jour, le Japon aurait à son actif plus de 45.000 centenaires.

Ce problème de la natalité est devenu problématique pour le gouvernement et pour la démographie du Japon. De ce fait, et ce pour encourager la reproduction, l’état offre, et ce depuis plusieurs années maintenant, 5.000 yens par mois et par enfant et ce jusqu’à leur 3 ans. Même si la somme peut paraître assez dérisoire (environ 40€), ces aides représenteraient une part non négligeable du PIB.

Selon des études, ce faible taux de natalité viendrait principalement du fait que les jeunes Japonais ne s’intéressent pas au sexe. En effet, il est montré qu’en 2010, plus de 36% de la population Japonaise âgée entre 18 et 35 ans n’auraient jamais eu de relation sexuelle. Quelles que soient les raisons liées au problème de la sexualité, cela a une forte incidence sur la natalité au Japon.

Mortalité du Japon

 

L’espérance de vie au Japon est particulièrement élevée et occupe la première place au niveau mondial (principalement les femmes). Avec un faible taux de natalité, le pourcentage de population ayant plus de 70 ans est très élevé (il y a en effet trop de personnes âgées par rapport aux naissances).

L’un des facteurs les plus soucieux lié à la mortalité au Japon reste le suicide. En effet, le Japon aurait l’un des taux de suicide les plus élevé au monde (classé au 8ème rang mondial). Ainsi, il y aurait en moyenne 26 suicides pour 100.000 habitants, soit environ 28.000 suicides recensés pour 2012 (avec un nombre qui diminue chaque année). Selon les autorités, plus de 75% des suicidés seraient des hommes, et plus de 60% de ces hommes seraient au chômage. Ainsi, la plupart des suicides seraient liés à une dépression, la perte d’un emploi ou encore au karōshi, mort par surmenage au travail. Le suicide coûterait environ 25 milliards d’euros par an à l’économie Japonaise.

Composition culturelle au Japon

 

En 2009, le Japon comptait plus de 2 000 000 d’étrangers, principalement composés de Chinois et de Coréens, qui représentent plus de 50% des étrangers et viennent généralement pour étudier. Cette même année, plus d’un million de Japonais vivaient eux-mêmes à l’étranger, principalement aux Etats-Unis, en Chine ou en Australie.

Chaque année, environ 40.000 Japonais se marient avec des étrangers, et il y aurait plus de 10.000 naissances d’enfants issus de deux nationalités.