TOKYO – 17 septembre 2018

Ce samedi 15 septembre 2018, l’actrice de cinéma japonaise Kirin Kiki est décédée chez elle, à 75 ans, dans la ville de Tokyo. Née en 1943, on lui doit des rôles dans des films tels que « Returner » ou encore « Après la tempête », ainsi que dans plusieurs séries télévisées.

Même si la cause du décès n’a pas encore été révélée, l’actrice était atteinte d’un cancer du sein qui s’était agressivement propagé.

« La grand-mère » du cinéma Japonais

Devenue populaire grâce au drama télévisé « Shichinin no Mago », Kirin Kiki apparaît le plus souvent dans le rôle de la grand-mère traditionnelle japonaise. Elle se distingue tout particulièrement dans “Tokyo Tawa: Okan à Boku à Tokidoki Oton” et “Chronique de Ma Mère”, pour lesquels elle a remporté le prix de la meilleure actrice de la Japan Academy.

Une femme forte, loin du contact social

Si elle avait le choix, affirme-t-elle, elle aimerait éviter tout contact social. En effet, interagir avec le monde extérieur, que ce soit avec sa propre famille, des collègues de travail ou encore les enfants, n’est pas toujours à son goût. Une personnalité en contradiction directe avec son choix d’entrer dans une profession qui exige un travail d’équipe et de réelles compétences relationnelles.

Après avoir été interviewée par Kyodo en mai dernier, Kirin Kiki affirme avoir une idée bien précise du temps qu’il lui reste à vivre. Et c’est pourquoi, depuis plusieurs mois maintenant, son agenda reste vide.

« Est-ce que je suis seule ? Pas du tout. La solitude est une émotion que vous pouvez ressentir même si vous êtes entourés de personnes. Seul ne ressemble pas à la solitude » a-t-elle déclaré.