aoi matsuri

aoi matsuri

Aoi Matsuri, festival du Japon

Le festival Aoi, ou Aoi Masturi (葵祭り), qui se déroule le 15 mai de chaque année, est l’un des trois plus célèbres festivals se déroulant dans la préfecture de Kyoto, avec le Gion Matsuri et le Jidai Matsuri. Généralement, un grand défilé représentant l’époque et l’aristocratie de Heian à lieu dans les rues de l’ancienne capitale, entre le palais impérial et les sanctuaires Kamigamo et Shimogamo, les sanctuaires Kamo.

Origines de l’Aoi Matsuri

L’origine de l’Aoi Matsuri remonterait à plus de 1 400 ans, sous le règne de l’empereur Kimmei. Cependant, son officialisation et sa célébration au sein de la communauté n’aura lieu qu’au VIIème siècle, lors de l’établissement de la capitale du pays à Kyoto.

A cette époque, alors que les récoltes étaient peu satisfaisantes et non abondantes, cette tradition a vu le jour dans le but de rendre hommages aux divinités des sanctuaires Kamo, en leur offrant des roses trémières, qui semblaient être la cause de nombreuses catastrophes naturelles. Ce festival, aujourd’hui associé aux sanctuaires Kamo, est également nommé Kamo Matsuri par la population de Kyoto.

Pendant plusieurs dizaines d’années, jusqu’à la fin de l’ère Heian, le mot « festival » au Japon était directement associé au Kamo Matsuri, étant alors le plus important du pays. Aujourd’hui encore, l’importance du festival se perçoit chaque année, au travers des nombreux chars, chevaux et bœufs décorés de milliers de fleurs, ainsi que par le défilé de femmes vêtues de kimono.

Aoi Matsuri dans la culture Japonaise

Dans la culture traditionnelle Japonaise, la Saio est une jeune femme issue de la famille impériale et ayant été grande prêtresse de l’un des sanctuaires Kamo. Durant le festival Aoi, la prêtresse défile dans les rues tout en pratiquants de nombreux rituels destinés aux divinités. Cependant, de nos jours, la Saio est sélectionnée parmi les femmes célibataires de la région de Kyoto et dois s’adonner à une cérémonie de purification avant le début du festival.

La parade du Kamo Matsuri commence au palais impérial de Kyoto et défile le long de la rivière jusqu’au sanctuaire Shimogamo, ou plusieurs cérémonies ont lieu. S’en suit un nouveau défilé jusqu’au sanctuaire Kamigamo, ou de nouvelles prières y sont pratiquée.